DVD- Bartholdi + DVD Les Francs-maçons et la Musique

Partager avec un ami
24h.gif
Disponible
Diffusé sur HISTOIRE et sur ARTE, les 2 DVD sont en promotion. En exclusivité chez Conform édition
24,00 €
Description du produit

OFFRE SPECIALE sur 50 PACKS >>> DVD N°1 + DVD N°2 pour 24 € au lieu de 38 € + PORT OFFERT

 

DVD N°1 : BARTHOLDI, le sculpteur qui éclaira le monde. (film de 52 mn)
Diffusé sur la chaine HISTOIRE 


Frédéric-Auguste Bartholdi fait partie de ces artistes dont la notoriété a été éclipsée par celle de ses œuvres, comme la plus monumentale de ses sculptures : la statue de la liberté. Mais qui était vraiment Bartholdi ?
Comment la franc-maçonnerie a eu une influence prédominante sur sa vie ?
Quels étaient les liens qui unissaient Bartholdi aux francs-maçons ? …
En se penchant sur son itinéraire de vie, on peut tenter d’approcher la cohérence de son œuvre et comprendre son parcours artistique, celui d’un homme engagé dévouant son art et ses valeurs.
De sa première sculpture, celle du Général Rapp à Colmar au lion de Belfort symboles du patriotisme français, du Mystère d’Isis à la statue de la Liberté, c’est tout un parcours que l’on retrace dans ce film. Presque un destin …

Film de 52 mn réalisé par Dominique Eloudy en partenariat avec la chaîne de télévision « Histoire » et la ville de Colmar.

 

Réalisation Dominique Eloudy
Année : 2014 - 52 mn

 

DVD N°2 : Les francs-maçons et la musique. (film de 54 mn)
Diffusé sur Arte  

Amadeus Mozart, Duke Ellington, Count Basie, Lionel Hampton ou Louis Armstrong ? Tous ont été francs-maçons ! Voilà qui explique pourquoi les idéaux qui animaient les loges ont inspiré les oeuvres les plus variées – chansons populaires, opéras, cantates,morceaux de jazz…

 

Au XVIIIe siècle, les loges passent directement commande auprès des compositeurs. Il s'agit parfois de musiques de cérémonie, mais aussi de compositions destinées à être exécutées devant un large auditoire profane. La flûte enchantée de Mozart, par exemple, comporte de nombreuses références maçonniques. C'est aussi le cas des symphonies parisiennes de Joseph Haydn, commandées par la loge "Olympique" et de la Fantasia quasi Sonata de Franz Liszt (le compositeur avait été reçu en 1841 au sein de la loge "Zur Einigkeit", à Francfort). Mais l'histoire des relations entre la franc-maçonnerie et la musique ne se limite pas à l'Europe des Lumières. De nombreuses loges afro-américaines sont nées aux États-Unis. Dans la première moitié du XXe siècle, elles accueillent Duke Ellington, Count Basie, Lionel Hampton, Louis Armstrong…

 

Quand on sait que Duke Ellington était un franc-maçon engagé, son standard I am beginning to see the light prend une dimension nouvelle.

Réalisation Michael Meert


Suggestion de produits

Pas encore client ? Pour votre 1ère commande

cadeaux

Pour une commande
  minimum de 10 €

Publicité

Collection presses maçonniques

 Presse Maçonnique
La collection de tous
  francs-maçon-nes